Archives de
Catégorie : Bien-être

Etre bien chez soi, « lovely home sweet home »

Etre bien chez soi, « lovely home sweet home »

Coucou les p’tits loups (et les louves 😉 )

 

Aujourd’hui j’ai envie de vous partager quelques petites astuces afin de se sentir encore mieux chez soi. Quand je vivais en région parisienne, mon appartement n’était pas très accueillant (rez-de-chaussée sombre) et je me suis rendue compte que je pouvais rendre ce lieu bien plus agréable en y amenant quelques changements.

Etre bien chez soi est pour moi un élément fondamental de notre bien-être. On passe tellement de temps à son domicile qu’il est primordial de s’y sentir bien, à l’aise, comme dans un refuge douillet, d’en faire un lieu à l’abri du chaos du monde. Notre maison devient une part importante de nous, ça devient notre intérieur. Alors faisons en un havre de paix 🙂

 

Stimuler sa sensorialité

 

Quand on entre quelque part, on est de suite « saisis » par les odeurs, les couleurs, la chaleur/le froid. La sensorialité nous fait parvenir les premières informations lors d’une situation. C’est pour cela qu’il me semble important de complimenter ses sens.

 

L’odorat

Avoir un chez-soi qui sent bon c’est quand même bien sympa. Pour cela, on peut utiliser un diffuseur d’huiles essentielles (j’en raffole!) ou de parfum, un brûle-parfum ou bien brûler de l’encens. L’aération est aussi importante, sentir le renfermé ou l’humidité c’est pas top!

 

La vue

On peut également jouer sur la vue en adoptant par exemple un éclairage doux. Il existe pour cela des lampes de couleur (ou tout simplement des abats-jours colorés qui diffuseront une lumière à leur couleur) ou des bougies pour une ambiance intimiste et zen. On peut aussi ravir ses yeux (et son odorat) en décorant sa maison avec des fleurs ou de jolies choses colorées ou élégantes.

eclairage-tamise-maison

L’ouïe

Pour finir sur la sensorialité, je parlerai musique. Je ne peux pas être chez moi sans un minimum de musique d’ambiance. La musique adoucit les moeurs et permet de se créer un petit univers, une atmosphère bien particulière. On la choisit en fonction de son humeur et on veille à ne pas déranger les voisins ;-).

 

La thermoception (ressentir la température)

Pour avoir chaud, surtout lorsqu’on a du carrelage, on n’hésite pas à mettre un joli tapis qui carressera nos pieds nus et qui sera un objet de décoration apprécié. On peut également mettre des rideaux aux fenêtres afin de se protéger du froid et d’être bien chez soi. On n’hésite pas à acheter un petit plaid tout doux pour parfaire notre joli nid douillet les longues soirées d’hiver.

 

Dépolluer

 

Avoir des plantes dépolluantes

On en parle de plus en plus, il s’agit de plantes dépolluantes qui assainissent l’air de la maison. En effet, l’air que nous respirons chez nous est rempli de substances toxiques invisibles et nocives pour nos organismes. Grâce au mécanisme suivant, certaines plantes sont capables de purifier l’air: la plante absorde les composants chimiques grâce à son feuillage. Ces composants sont ensuite transformés en matière organique active grâce au système racinaire de la plante. Ensuite, la plante émet du dioxyde de carbone beaucoup plus sain que ce qu’elle a absorbé.

Parmi les plus réputées on trouve: le ficus, le philodendron, la fougère, l’aréca, le calathea et bien d’autres encore….

 

plante-depolluante-maison

Stopper la télévision

Je vais peut-être me faire des ennemis mais je considère la télévision comme un poison, une pollution sonore et visuelle. Dès que l’on est quelque part et que la télé est allumée, on ne peut s’empêcher d’avoir le réflexe de tourner la tête, d’écouter sans le vouloir et même lorsque cela ne nous intéresse pas vraiment. Cela empoisonne les relations avec les autres et avec soi-même. Bien entendu, il existe des émissions, documentaires ou films instructifs, drôles, divertissants ou encore invitant à la réflexion. Je critique plutôt l’idée d’allumer la télé pour s’occuper et de zapper juqu’à trouver un « truc » sur lequel on reste par défaut.

Lorsque l’on se déshabitue de la télé on se rend compte que l’on a alors bien plus de temps pour soi, pour faire ce que l’on aime, pour les autres mais aussi et surtout pour pouvoir penser!! Et puis, n’est-ce pas plus agréable d’écouter une musique sympa que d’entendre les « sons » de la télé?

 

notes-musique

Penser l’espace

L’espace de notre chez-nous est un peu à l’image de notre Moi, de notre monde psychique. Alors pourquoi ne pas le faire évoluer en même temps que notre cheminement et notre évolution mentale? Il ne faut pas hésiter à changer les meubles et objets de décoration de place, et pourquoi pas changer de « thème » de déco lorsque l’envie s’en fait sentir. Le bon coin est alors notre ami pour revendre nos vieux meubles et en acheter de « nouveaux » à moindre coût afin de changer d’ambiance.

Le feng shui est une discipline, un art ancestral qui permet de penser la circulation et l’harmonisation de l’énergie dans les espaces. Il peut être un précieux allié lorsque l’on tente d’être mieux chez soi. Il préconise par exemple, que la tête de votre lit soit calée contre un mur, que le lit soit le plus éloigné possible de la porte d’entrée…etc.

feng shui- maison

 

La chaleur humaine

Selon moi, pour qu’un lieu soit agréable, il faut qu’il puisse être,de temps en temps, synonyme de convivialité. Pour se sentir bien chez soi, il me semble intéressant de pouvoir y organiser quelques soirées, déjeuners, goûters entre amis ou en famille. L’investissement d’un lieu passe aussi par le côté relationnel associé à cet espace.

 

amis-convivialité

 

 

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez à me laisser un commentaire pour me dire ce que vous faîtes pour vous sentir bien chez vous!

 

A très vite et continuez à prendre soin de vous au naturel 😉

 

 

Fanny

Quand la pause s’impose?

Quand la pause s’impose?

Coucou les p’tits loups,

 

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de « pause ». Je me suis rendue compte que la vie passe à une vitesse folle, les évènements et les années s’enchaînent sans que l’on puisse avoir le temps de s’en apercevoir ou de remettre nos choix en question. Alors parfois, une pause s’impose !

 

faire une pause

 

 

Quelles sont les raisons de faire une pause?

 

Reprendre son souffle

 

Parfois, les choses vont vite, trop vite… On prend l’habitude de courir partout, de gérer tout ce qui nous semble nécessaire, on en fait toujours plus parce que nous sommes dans une société où la performance et la productivité sont les maîtres mots. On accepte de plus en plus de contraintes, de boulot et puis un jour on craque!! A force de ne pas écouter les signaux de notre corps, de ne pas écouter la fatigue que l’on ressent, le corps nous dit STOP!
Alors pour repartir de plus belle, pour continuer à se donner à fond dans ce qui nous plaît il est alors primordial de faire une pause.

 

burn_out_pause

 

Réfléchir

 

J’ai l’impression que beaucoup de personnes traversent, au moins une fois dans leur vie, une période de remise en question. On parle souvent de la crise de la quarantaine mais je pense que ça peut se produire à n’importe quel âge.

Il arrive un moment où l’on ressent le besoin de faire le bilan de sa vie, de comparer ce qu’on a accomplit avec ce que l’on souhaitait, ce que l’on espérait, ce que l’on projetait pour notre futur. On peut alors être tenté de tout envoyer « bouler », tout effacer, faire table rase… et partir en vrille… Sinon, on peut aussi se dire qu’il est temps de se questionner sur le sens de notre vie et de savoir où l’on veut aller et comment on veut y aller. C’est vrai quoi, on est pris par la vie et vient un moment où on peut se dire « ok, bon en fait je voulais quoi déjà? ». Le temps passe vite, on avance tête baissée sans se demander sur quel chemin on avance. Il est alors grand temps de s’occuper de soi, de lâcher prise, se réfléchir à nos aspirations les plus profondes, les plus authentiques afin de se recentrer sur soi, d’être plus cohérent avec soi-même. Lorsqu’on lève la tête du guidon, on y voit plus clair, on remarque les détails et toutes ces petites choses auxquelles on ne faisait plus attention. Et pour relever la tête du guidon il est parfois utile de s’arrêter!
La pause est alors l’occasion de reprendre la maîtrise de sa vie, de sa destinée en se positionnant davantage en cohérence avec nos désirs et en s’affirmant, en affirmant sa personnalité, sans qu’elle corresponde forcément à ce que l’on attend de nous.

 

remise en question

 

Profiter

 

Eh oui :-). Cela peut paraître un peu superficiel ou fainéant mais il me semble primordial de profiter de la vie, de ses amis et de ses proches. Les exemples de morts prématurés ne manquent malheureusement pas, il faut profiter de chaque instant de vie car on ne sait jamais de quoi demain sera fait afin de n’avoir aucun regret ultérieur. Et quoi de mieux pour cela que tout mettre ses obligations sur « OFF » et de profiter, que ce soit pour voyager, se reposer, prendre soin de sa précieuse santé…

 

profiter_vie_pause_authentique

 

Comment faire une pause?

 

Des vacances

 

Je pense plutôt à de longues vacances, 2 ou 3 jours de congés ne suffisent pas à mon sens, à faire une pause dans sa vie. Ne pas travailler est selon moi un critère important afin de pouvoir faire une vraie pause.
Et pourquoi ne pas voyager dans de lointaines contrées afin de prendre du recul sur notre société, notre quotidien en découvrant de nouvelles cultures et de nouveaux modes de vie? Etre confronté à la différence permet de réfléchir sur le sens de nos façons de vivre et sur notre manière d’appréhender le temps (qui n’a jamais eu la sensation de n’avoir jamais le temps, de « courir » partout?). Voyager est également une super façon de profiter de la vie, des splendides paysages et de découvrir les merveilles que nous offre notre chère planète bleue.
Etre en vacances permet d’avoir du temps pour soi, pour réfléchir, pour ne rien faire en particulier ou alors pour expérimenter des choses que l’on rêve de faire mais que nous n’avons pas encore pris le temps de faire (on en revient à cette impression de course).

 

pause_vacances

 

A l’occasion d’un changement, d’une perte

 

C’est parfois la vie qui se charge de nous suggérer une pause à l’occasion d’une perte (licenciement, rupture amoureuse…). Lorsque ce genre d’évènement advient, l’introspection est une tendance naturelle, on réfléchit à la façon dont on en est arrivés là. Après une phase de colère et de sentiment un peu dépressif, vient une phase où l’on se recentre sur nos désirs, nos souhaits, notre façon de nous projeter dans l’avenir.
Ne plus avoir d’emploi ou de conjoint permet d’avoir plus de temps pour soi, ce temps peut être bénéfique si on essaie de prenre de la distance et du recul afin que cette perte se tranforme en levier pour un meilleur futur.
Un changement important dans notre vie peut être l’occasion d’autres changements afin de se rapprocher au plus près de nos authentiques aspirations.

 

changement_perte_remise_en_question_pause

 

Une année sabbatique

 

Prendre une année sabbatique rejoint l’idée évoquée précédemment avec les vacances, sauf que, comme son nom l’indique, cela dure bien plus longtemps que des vacances. Il s’agit ici d’une vraie et longue pause.
Autre avantage de prendre une année sabbatique afin de faire une pause dans sa vie: cela vous permet d’expérimenter une autre façon de vivre ou un autre job. En effet, vous pouvez partir vivre ailleurs (même temporairement) ou commencer à exercer le métier dont vous rêvez (ou vous y former). Cette année peut être l’occasion d’expérimentations, de tâtonnements afin de vous approcher au plus près de la vie qui convient le mieux.

 

pause_remise_en_question_annee_sabbatique

 

Et vous, avez-vous déjà fait une pause dans votre vie? Le souhaitez-vous?

 

J’espère que cet article vous a plu.  A très vite et continuez à prendre soin de vous au naturel 🙂

 

Fanny